Membres à l'honneur: Jordan () | bastien () | boinc@lapinbleu.org () | fzs600 () | [AF>Occitania]franky82 () | Zarck () | [AF>Le_Pommier] Jerome_C2005 () | [AF>Amis des Lapins] Ceclo () | [AF>Amis des Lapins] Xe120 () | [AF>Amis des Lapins] Phil1966 () | PhilTheNet () | [AF>Occitania>Gascon]mjm () | [AF>Libristes]MortelKni () | modesti () | lionelc () | [AF>Amis des Lapins] Naz () | damotbe () | titidestroy () | [AF>France>Sale-caractere] Antares () | Rhodan71 () | [AF>EDLS]zOU () | Monscre () | [AF>Libristes]IxPo () | [AF>Libristes] Jean-Yves () | [AF>Amis des Lapins] Nabz37 () | [AF>EDLS] Jakez Sulli () | toto () | fzs600 () | [AF>Occitania]franky82 () | Zarck () | [AF>Le_Pommier] Jerome_C2005 () | [AF>Amis des Lapins] Ceclo () | [AF>Amis des Lapins] Xe120 () | [AF>Amis des Lapins] Phil1966 () | PhilTheNet () | [AF>Occitania>Gascon]mjm () | [AF>Libristes]MortelKni () | modesti () | lionelc () | [AF>Amis des Lapins] Naz () | damotbe () | titidestroy () | [AF>France>Sale-caractere] Antares () | Rhodan71 () | [AF>EDLS]zOU () | Monscre () | [AF>Libristes]IxPo () | LeChat51X () | [AF] mAxYmUs83 () | [AF>France] intello222222 () | zepom () | spaduval () | Krilivye () | Filipe () | CoolFox () | [AF>Le_Pommier] Jerome_C2005 () | duckrex93 (80 000) | Jorropo (700 000) | Mr6686 (50 000 000) | Christian Nicoletti (8 000 000) | Loutchi (40 000) | Loutchi (50 000) | sebas (2 000 000) | Nelson88200 (3 000 000) | [AF] Romuald (8 000 000) | Jeannok (50 000 000) | thomas (300 000) | Cedric DESCAT (100 000) | Gyrost (200 000) |

Asteroids@home

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Un nouveau projet tchèque en phase de lancement: sur la plateforme BOINC:
 
 
 
 
Asteroids@home servira à élargir notre connaissance sur les propriétés physiques des astéroïdes, à partir de données photométriques.
 
 
 
 
Trouver L'AF:
 
Etat des serveurs:
 
Applications disponibles:
 
 
 
 
 
Descriptif
 
 
Les astéroïdes représentent la majeure partie des corps célestes de notre système solaire.
Actuellement, on connait environ quelques centaines de milliers d'entre eux et chaque jour, on découvre une centaine de ces corps.
Bien que nous connaissions une grande quantité d'astéroïdes, nous savons très peu de choses sur leurs propriétés physiques.
Pour la majeure partie d'entre eux, nous ne pouvons donner que leur dimension.
Des paramètres physiques plus précis (la forme, la période de rotation, la direction de l'axe de rotation,...) sont connus uniquement pour quelques centaines d'objets.
Parce que les astéroïdes ont, en général, des formes irrégulières et qu'ils tournent, la quantité de lumière du Soleil qu'ils reçoivent varie avec le temps pour un observateur de la Terre.
Cette variation de luminosité avec le temps est appelée une lightcurve.
                                                                                                                                                                                                                                            
Exemple de lightcurve:
 
 


 
 
 
La forme de la courbe d'intensité lumineuse dépend de la forme de l'astéroïde ainsi que de l'angle d'observation et de son éclairement..
Si un nombre suffisant de résultats observés sous différentes géométries est recueilli, un modèle physique unique de l'astéroïde peut être reconstitué par la méthode d'inversion lightcurve.
Le projet Asteroids@home a été créé dans le but d'approfondir nos connaissances sur les propriétés physiques des astéroïdes.
L'application BOINC utilise des mesures photométriques d'astéroïdes observés par des astronomes professionnels et amateurs. (belle expression anglaise imagée: des astronomes d'arrière-cour)
Les données sont traitées à l'aide de la méthode d'inversion de lightcurve et d'un modèle 3D d'astéroïde, avec la période de rotation et la direction de l'axe de rotation.
Parce que les données photométriques sur l'ensemble du ciel sont généralement rares, la période de rotation n'est pas directement visible dans les données et l'énorme plage de paramètres doit être analysée afin de trouver la meilleure solution.
Dans de tels cas, l'inversion de lightcurve est très difficile et fastidieuse, heureusement le calcul distribué permet de traiter efficacement la photométrie de centaines de milliers d'astéroïdes.
En outre, afin de révéler les erreurs de l'ancienne méthode (sans lightcurve) et de cataloguer les paramètres physiques réels de la faune des astéroïdes, il est nécessaire de traiter de grands ensembles de données de populations « synthétiques ».

 
 
 
Glossaire
 
lightcurve : courbe d'intensité lumineuse