Situation et plans à partir de juin 2016 (Malariacontrol.net)

article source

traduit pour l'AF par Abidin Krasniqi

Cher contributeur de Malariacontrol.net,

Il s'est passé un certain temps depuis que nous avons annoncé un retour de Malariacontrol.net après une période de maintenance et de mise à niveau et vous vous demandez sans doute pourquoi vous ne recevez pas de nouvelles unités de travail ?

Probablement que Malariacontol.net n'enverra pas de nouvelles unités de calcul prochainement. La raison est que, contrairement à il y une dizaine d'années quand nous avons commencé, le calcul distribué n'est plus aujourd'hui l'approche la plus efficace pour les études de simulations, notamment en termes de coûts. Les développements du calcul de haute performance ainsi que des arrangements institutionnels font que ces infrastructures nous sont plus accessibles aujourd'hui qu'il y a dix ans, pour le projet de modélisation du paludisme. Aussi, l'effectif du projet à changé entre temps et la maintenance, ainsi que le développement du calcul distribué sont devenus plus difficiles qu'avant. C'est pourquoi, pour le moment, nous ne pouvons justifier l'investissement conséquent nécessaire pour remettre à jour Malariacontrol.net et implanter la prochaine phase du projet sur les serveurs BOINC.

C'est un bon moment pour regarder en arrière sur les dix années durant lesquelles vous avez contribué aux progrès de Malariacontrol.net. Nous croyons que le projet à substantiellement amélioré les connaissances sur le paludisme et son contrôle. Les articles scientifiques, qui sont listés dans le Wiki de BOINC, donnent un aperçu des résultats que nous avons obtenus. En plus, certaines des simulations que nous avons expérimentées sur Malariacontrol.net ont constitué la base de rapports qui ont éclairé des décisions politiques importantes.

Nous allons laisser le serveur de Malariacontrol.net en activité pour le moment. Peut être que dans le futur nous aurons des applications pour lesquelles BOINC sera la meilleure solution pour mener à bien certaines simulations. Donc maintenez vos clients BOINC connectés à Malariacontrol.net.

Merci encore pour votre généreux soutien durant les dix dernières années !

Au nom de toute l'équipe de modélisation du paludisme,

Nicolas Maire
Institut Suisse de Santé Tropicale et Publique
http://www.swisstph.ch