L'Alliance Francophone, une Communauté pour la Science

 

Des machines toujours plus puissantes, des capacités de stockage impressionnantes, des vitesses de connexion en augmentation constante, les progrès de l'informatique de ces dernières années sont impressionnants.
 
Cependant, la majorité du temps vous n'utilisez qu'une partie infime de cette puissance, alors qu'elle permettrait des progrès énormes dans de nombreux domaines de la recherche scientifique publique et universitaire.
 
Vous pouvez dès maintenant et en quelques clics faire participer votre ordinateur à l'une des plus belles aventures de ce début de XXIème siècle.
Pour cela, il vous suffit d'installer BOINC (logiciel libre).
Puis de choisir un projet en cliquant ci-dessous sur une des images représentant le domaine de recherche qui vous intéresse plus particulièrement.

 

Astronomie
Biologie-Médecine
Ecologie
Mathématiques
Physique-Chimie
Astronomie
Biologie
Ecologie
Mathématiques
Physique-Chimie

 

Aujourd'hui(5 décembre 2016), BOINC c'est environ 268'850 volontaires ↑ actifs sur plus de 980 484 ordinateurs  participant activement aux avancées de la science (volontaires et ordinateurs en hausse). La puissance de calcul moyenne sur 24 heures de l'ensemble des participants atteint 13,863 PetaFlops (soit 14,90 % du plus puissant ordinateur mondial).
En comparaison,  le superordinateur le plus puissant au monde le Sunway TaihuLight développé par the National Research Center of Parallel Computer Engineering & Technology (NRCPC) a une capacité de 93 PetaFlops(10 649 600 cores, 15,37 MW !).
Il détrone, depuis lors, largement le Tianhe-2 hébergé en Chine et développé par China’s National University of Defense Technology(33,86 PetaFlops, 3 120 000 cores, 17,8 MW) en étant 2 fois plus rapide et 3 fois plus efficace que son prédécesseur.
 

Membres de l'AF à l'honneur (badges)

plus >>

Membres de l'AF à l'honneur (seuil score)

plus >>

UOTD de l'AF du jour

 plus >>

Nouvelles du projet Rosetta@home

traduction pour l'AF Cocagne et relecture par Elgrande71

Source Rosetta@home

vendredi 29 juillet 2016

Une autre publication du laboratoire Baker en Sciences !

La conception de conteneurs de protéines repousse les limites de la bio ingénierie.
« Dans ce papier, l’ancien étudiant diplômé de Baker, le docteur Jacob Bale et ses collaborateurs décrivent la conception informatique et la description expérimentale de dix complexes de protéines à deux composants qui s’auto-assemblent en nanocage avec une précision au niveau atomique. Ces nanocages sont les protéines les plus grosses conçues à ce jour avec un poids moléculaire de 1,8 à 2,8 mégadalton et des diamètres comparables à des petites capsides virales. Les structures ont été confirmées par cristallographie aux rayons X. L’avantage d’une protéine complexe à composants multiples est la capacité à contrôler l’assemblage en mélangeant des sous unités préparées individuellement. Les auteurs montrent que le mélange in vitro des sous unités préparées se produit rapidement et permet le conditionnement contrôlé de GFP (protéines fluorescentes verte) chargées négativement en introduisant des charges positives sur la surface intérieure des deux composants. La capacité à concevoir, avec une précision au niveau atomique, ces larges nanostructures de protéines qui peuvent entourer des matériaux biologiques importants et qui peuvent être génétiquement modifiées avec différentes capacités ouvre de nouvelles et excitantes possibilités pour des médicaments à libération ciblée et la conception de vaccins. » - information du site web IPB. Pour plus d’informations, voir ce lien. Merci à tous pour vos contributions !