Physique - Chimie

Astronomie
Biologie-Médecine
Ecologie
Mathématiques
Physique-Chimie
Astronomie
Biologie
Ecologie
Mathématiques
Physique-Chimie

 

Test4Theory / LHC@home2.0

 

Test4Theory a virtual atom smasher!

Vous avez toujours voulu smasher un atome virtuel ?

 

INSCRIPTION

Télécharger BOINC (tutorial)

Télécharger et installer VirtualBox

URL du projet : http://lhcathome2.cern.ch/test4theory/

Systèmes d'exploitation : Linux (32 et 64 bits), Windows (32 et 64 bits),

Mac OS X (32 et 64 bits)

Début du projet : ---

 

 
Liens du Projet
L'Alliance Francophone
Statistiques


Test4Theory @ Home permet aux utilisateurs de participer à des simulations de fonctionnement de la physique des particules de haute énergie à partir de leurs ordinateurs personnels. Les résultats sont soumis à une base de données centrale (ce site) qui est utilisée comme une ressource commune par les deux scientifiques expérimentales et théoriques de travail sur le grand collisionneur de hadrons du CERN. Heureusement, les explications ci-dessous peuvent aider à donner une idée des raisons pour lesquelles les ressources informatiques mises à disposition par les bénévoles de cette manière peuvent être cruciales pour l'amélioration de notre compréhension de ce qui se passe réellement à l'intérieur du tube de faisceau du LHC, ...

Skands Dr Peter ( CERN Division de physique théorique , janvier 2011)

Lire la suite : Test4Theory / LHC@home2.0

Autres projets Physique-Chimie

Voici quelques autres projets de physique-chimie, pour plus de détails, pensez à venir sur le forum....

 

LHC++ (Test4Theory@Home)

 

Projet

Topic sur le forum

 

Eon (Long timescale dynamics)

 

Projet

Topic sur le forum

 

 

SLinCA@Home

 

slinca

 

 

 

INSCRIPTION

Télécharger BOINC (Tutorial)

URL du projet :

OS / Clients : Windows MacOS Linux Clients 64bits

Délai retour, RAM, etc... : ICI


 

Liens du Projet
L'Alliance Francophone
Statistiques
Résultats / Publications Autres

 

 

                                                                                                                                                                               EN CONTRUCTION

 

Le processus d'agrégation monomère dans les grappes sont étudiées dans de nombreuses branches de la science: l'agrégation défaut dans la science des matériaux, dynamique des populations de la biologie, la croissance urbaine et l'évolution de la sociologie, etc SLinCA simule plusieurs   scénarios généraux d'agrégation monomère en grappes avec de nombreuses configurations initiales de monomères (aléatoire, régulières, etc), différentes lois cinétiques (arbitraire, de diffusion, balistique, etc), les lois d'interaction différents (arbitraire, élastique, non-élastiques, etc. 


SLinCA a déjà testé cette année ses applications de calculs sur des supercalculateurs français: EGEE (du CETA-CIEMAT) et l'infrastructure XtremWeb d'Orsay.

LHC@home 2.0 : prenez part aux travaux du CERN

lhcSi vous êtes adeptes du programme Seti@Home alors peut-être ne rechignerez-vous pas à aider le CERN dans ses travaux sur leur gigantesque accélérateur de particules LHC.

La nouvelle version du client LHC@Home 2.0 simule les collisions entre deux protons propulsés à la vitesse de la lumière au sein du LHC. Ces simulations seront ensuite analysées par les chercheurs qui seront en mesure d'affiner ou de corriger leurs modèles de réalisation au sein de l'accélérateur de plus de 26 kilomètres de circonférence. A l'instar des autres programmes basés sur la plateforme de calcul BOINC, votre ordinateur ne sera utilisé qu'une fois le mode de veille activé.

Peut-être contribuerez-vous alors à la découverte de la « particule divine  », le fameux Boson de Higgs qui constituerait le champ de Higgs, lequel permettrait théoriquement de déterminer la masse des particules. Concrètement cette particule élémentaire, théorisée mais jamais encore observée, permettrait alors de connaître les différences entre les objets pourvus d'une masse et ceux pourvus simplement d'énergie.

Au-delà des recherches purement scientifiques, Sergio Bertolucci, directeur du département des sciences informatiques du CERN, ajoute que si LHC@Home est une bonne opportunité pour sensibiliser davantage le public aux travaux scientifiques, il s'agit surtout de pouvoir aider les chercheurs situés dans des pays en voie de développement avec des ressources limités en informatique.
 
Lire la suite : LHC@home 2.0 : prenez part aux travaux du CERN

LHC ++@Home passe en Bêta

garland_logo_LHCNous sommes très heureux d'annoncer notre passage du niveau d'Alpha-test à celui de Beta. Cela signifie qu'il n'est plus besoin d'un code d'invitation pour rejoindre le projet; alors s'il vous plaît dîtes à vos amis que nous sommes maintenant ouverts à tous. Notre objectif est d'accepter environ 1.000 bêta-testeurs actifs, avec environ 2.000 PC en fonctionnement.

Pendant la période bêta, nous allons présenter un affichage graphique pour montrer aux bénévoles ce qui se passe avec les UT du CERN qui tournent dans leurs machines virtuelles.

Nous travaillons également sur ​​une amélioration à long terme pour permettre aux bénévoles de s'investir plus directement dans la science - restez à l'écoute!

Félicitations et merci à tous nos testeurs alpha pour votre patience et votre aide, et bienvenue à la Bêta ...

L'équipe du LHC@home 2.0

 

Lire la suite : LHC ++@Home passe en Bêta

mopac@home

 

mopac@home

Molecular Orbital PACkage

Logo du projet CADASTER

INSCRIPTION

s3 win

Télécharger BOINC (tutorial)

URL du projet : http://mopac.cadaster.eu/

 

Liens du Projet
L'Alliance Francophone
Statistiques

 

 

Description du projet

  Molecular Orbital PACkage est un programme semi-empirique de chimie quantique utilisant la "Dewar and Thiel's NDDO approximation" (théorie orbitale moléculaire approximative). Ce projet de recherche est basé au HelmholtzZentrum Muenchen (Centre de recherche pour la santé environnementale de Munich). Ce sous-projet fait parti du projet plus vaste à financement européen CADASTER qui vise à fournir un système d'aide à la décision face aux risques d'utilisation de quatre familles de composés chimiques.

 Mopac utilise les modèles QSAR (Quantitative structure-activity relationship) procédé par lequel une structure chimique est corrélée avec un effet bien déterminé comme l'activité biologique ou la réactivité chimique.

 

Pourquoi rejoindre ce projet ?

  • Pour la protection de l'environnement: chaque molécule calculée améliorera la qualité des modèles de prédiction des risques de celle-ci vis à vis des écosystèmes.
  • Pour la protection animale: la technique ordinaire pour l'évaluation du risque, est l'expérimentation animale. Les données recueillies par mopac@home devraient permettre de mieux prédire la toxicité des molécules limitant ainsi le nombre de tests sur animaux.
  • Pour améliorer la connaissance chimique: bien qu'il y ait beaucoup de bases de données chimiques, elles ne se concentrent pas sur les structures chimiques optimisées ou offrent seulement peu de structures.  mopac@home est développé pour fournir non seulement une structure chimique par molécule, mais pour optimiser un ensemble entier de structures initiales.
  • Pour la transmission du savoir: mopac@home est un projet ouvert, les résultats des calculs sont librement accessibles.

 

Applications disponibles

A ce jour, vous pouvez participer au projet avec les plateformes suivantes:

  • Microsoft Windows (98 or later) running on an Intel x86-compatible CPU version 6.07
  • Linux running on an Intel x86-compatible CPU version  0.13

 

{xtypo_warning}Ce projet est récent et n'est pas encore complètement prêt ! Par exemple, les UT sont encore délivrées au compte-goutte, les temps de calcul sont assez courts et le temps de retour parfois encore plus . Les statistiques ne sont pas encore publiés non plus. Bref, laissons un peu l'équipe du projet peaufiner le paramétrage avant de lâcher les CPU dessus. A suivre ...{/xtypo_warning}


logo_cadaster

 

 

Toute proposition de correction/amélioration est la bienvenue ici Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.