Membres à l'honneur: titidestroy () | Jejj () | skwthegreat () | [AF>Belgique]Mamouth () | [AF>libristes] overclockman () | fzs600 () | olivier () | LeChat51X () | zelandonii () | modesti () | Lucas Scartazzini (40 000) | ticai (5 000 000) | John (6 000 000) | sauvagemaxim (300 000) | picca.rmh (200 000) |

Informations sur le projet WCG: Help Fight Childhood Cancer

 

Par le  Dr. Akira Nakagawara, MD, PhD
CEO of the Saga Medical Center KOSEIKAN and President Emeritus, Chiba Cancer Center
 
traduction: Maugou

 

 

La phase 2 de HFCC (lutte contre le cancer chez les enfants) approfondira les découvertes révolutionnaires de la phase 1. De nouveaux collaborateurs, de nouvelles cibles thérapeutiques et de nouvelles options de traitement, se traduiront par un nouvel espoir pour encore plus de patients pédiatriques atteints de cancer.

L'année dernière, notre équipe (HFCC) a annoncé une découverte révolutionnaire ayant le potentiel d'améliorer les traitements pour le neuroblastome - l'un des types de cancers de l'enfance les plus communs et les plus meurtriers. Nous avons commencé à préparer une deuxième phase de notre projet qui va enquêter sur les traitements possibles pour les autres types de tumeurs qui se produisent chez les enfants. Il y a plusieurs nouveaux développements dans le projet, dont chacun augmente sa portée, son efficacité et ses avantages potentiels pour certains patients pédiatriques les plus vulnérables.

Nouvelle structure de projet

La phase 1 de HFCC était une initiative conjointe du personnel à l'Institut Chiba Cancer Research Center (que je dirigeais auparavant) et l'Université de Chiba, dirigé par le Dr Hoshino et le Dr Tamura. En raison de ma nouvelle position, la responsabilité principale du projet est en train de passer à l'Institut de recherche Saga Medical Center KOSEIKAN (que je dirige maintenant). La phase 2 accueillera également plusieurs nouveaux collaborateurs, y compris des équipes de l'Université de Hong Kong (dirigée par le Dr Godfrey CF Chan) et de l'Hôpital pour enfants du Texas (dirigée par le Dr Ching C. Lau), qui sont tous deux oncologues pédiatriques.

De nouvelles cibles de la maladie

Avec le succès de la phase 1 HFCC dans l'identification des candidats prometteurs pour le neuroblastome, nous appliquons notre approche de recherche éprouvée à élargir considérablement la portée de notre travail. Dans la phase 2, nous allons examiner un large éventail de cible de cancers infantiles, pour inclure d'autres cancers du foie et des os. Donc nos efforts initiaux de la phase 2 cibleront l'hépatoblastome et le sarcome de Ewing ainsi que le neuroblastome. D'autres cancers seront ajoutés plus tard en tant que cibles lorsque les protéines spécifiques seront identifiées et leurs structures découvertes.

Nouvelles options de thérapie

Notre passage à Saga Medical Center KOSEIKAN signifie que nous avons aussi accès à des ressources de la Saga International Heavy Charged Particle Cancer Therapy Foundation (ndt: rien trouvé sur la fondation). Cela comprend l'utilisation de la radiothérapie par faisceau d'ions lourds de carbone, qui peut être indiquée comme une des nouvelles stratégies radio-thérapeutiques contre les tumeurs de l'enfant telles que le neuroblastome. La combinaison de nouveaux médicaments comme ceux découverts lors de la phase 1 de HFCC et une nouvelle radiothérapie sont très prometteurs pour aider les enfants à vaincre le neuroblastome à l'avenir.

De nouveaux partenaires de développement de médicaments

Dans une précédente mise à jour, l'un des problèmes que nous avons mentionné est que de nombreuses entreprises pharmaceutiques ne sont pas intéressées dans le développement de médicaments pour le neuroblastome, parce que le marché potentiel est relativement faible. Voilà pourquoi nous sommes particulièrement heureux d'annoncer que récemment, deux organisations qui soutiennent le développement de médicaments au Japon - l'Institut national de l'innovation biomédicale (Nibio) et la Société Innovation Network du Japon (INCJ) - ont manifesté leur intérêt pour notre projet d'antagonistes TrkB comme médicaments anticancéreux candidats. En outre, l'Association Hubert Gouin: Enfance & Cancer, qui soutient les chercheurs qui développent de nouveaux médicaments contre le neuroblastome à haut risque, est également intéressée par notre projet des antagonistes TrkB récepteur tyrosine kinase. Nous espérons obtenir leur appui pour notre projet dans un avenir proche.

Encore une fois, merci aux milliers de bénévoles qui ont rendu notre travail possible. Nous sommes très heureux de partager ces développements prometteurs, et nous sommes impatients de lancer la phase 2 dans un avenir proche.

issu de l'article suivant: https://secure.worldcommunitygrid.org/about_us/viewNewsArticle.do?articleId=455