Membres à l'honneur: Weepangel (40 000) | Maison (40 000) | Aware (6 000 000) | Luc (9 000 000) | scorpion1664 (30 000) | lune (300 000) | [AF] nnjeremy (2 000 000) | godpiou (90 000 000) | Elite (60 000) | Martin (9 000 000) |

Muon1 : aider à construire un accélérateur de particules pour mesurer la masse des neutrinos

Muon1 est l'un des projets pionner dans le domaine du calcul partagé puisqu'il a été lancé au début de l'année 2004 par Stephen Brooks, physicien des particules au laboratoire Rutherford Appleton (campus scientifique Chilton/Harwell situé à proximité de la ville de Didcot dans le comté d'Oxfordshire, sud est de l'Angleterre). Depuis ses débuts, le projet a toujours fonctionné sous son propre programme indépendamment de toutes les autres plateformes de calcul partagé.
Mais il est aujourd'hui possible de participer à ce projet sur Boinc grâce à la plateforme Yoyo@home. L'adaptation de Muon1 à Boinc devrait permettre d'accélérer sensiblement les progrès de la recherche.
En quelques mots, l'objectif du projet consiste à optimiser la conception d'un accélérateur de particules qui sera utilisé pour mesurer la masse des neutrinos.  Cet outil appelé "l'usine à neutrons" (Neutrino Factory) devrait être construit aux environs de 2015 (son coût est estimé au minimum à 1,3 milliards d'euros). Des faisceaux de neutrinos seront alors concentrés puis envoyés à travers la croûte terrestre en direction de stations de détection situés sur différents continents. Le neutrino est la particule la plus commune de l'univers (chaque seconde, des milliards de ces particules vous traverse le corps). Connaître la masse des neutrinos permettra d'améliorer nos connaissances sur l'évolution de l'univers et d'établir le processus exact de sa formation au moment du "Big Bang". Cette recherche pourrait également entrainer l'émergence de nouvelles technologies, les faisceaux de protons, qui seront utilisés lors de cette expérience, pourraient permettre de neutraliser les déchets nucléaires par la transmutation des éléments radioactifs en des éléments stables (voir l'expérience MEGAPIE), ils pourraient également fournir une intense source de neutrons utilisable dans le domaine de la microscopie atomique 3D.

URL du projet : http://www.rechenkraft.net/yoyo
Faire son choix entre les 3 projets de la plateforme (OGR-25, evolution@home, Muon) : préférences yoyo@home

Description détaillée du projet

Détails techniques :
Durée d'une unité : environ 10 heures sur un Q6600
Utilisation mémoire : ~ 11 Mo
Points de sauvegarde : toutes les 2  heures
Système d'exploitation : win