Planetquest (projet à venir)

Détails


Ce projet n'a pas encore débuté. Initialement, le projet devait débuté en 2009. Mais le développement du projet a pris du retard suite à des problèmes de financement. Les choses devraient s'accélérer à compter de la mise en ligne du nouveau site internet (on peut voir un aperçu de ce site sur cette image)

PlanetQuest Collaboratory: La prochaine génération de calcul distribué

Début du projet : ?

 

 

Page d'origine de cette traduction

État actuel du projet : Développement et alpha test

L'application PlanetQuest Collaboratory transformera votre ordinateur ( Mac, PC, Linux, et autres) en un véritable observatoire que vous pourrez utiliser pour réaliser de véritables découvertes scientifiques et les faire découvrir. Vous pourrez classifier les étoiles comme jamais personne n'a pu encore les classifier, utiliser "Collaboratory" pour faire vos propre recherches , et peut-être même découvrir une nouvelle planète ! Nous travaillons dur pour développer et tester "Collaboratory" et nous espérons vous fournir une première version en alpha test dans la première partie de l'année 2007 (vous pouvez nous aider en faisant un don déductible des impôts), voici un aperçu :

My Finds (Mes découvertes)

C'est l'endroit où vous stockerez toutes les découvertes que vous avez faites, y compris les planètes candidates, les étoiles classifiées, les asteroïdes, les comètes, nouveaux types d'étoiles , ... Un véritable coffre au trésor contenant toutes vos découvertes.

 

Light Curve Production ( Produire des courbes de lumière)

Le premier éditeur automatisé de courbes de lumière au monde (simple et rapide), que vous pourrez observer pendant qu'il travaillera sur vos données. Il utilise les données brutes en Pixel issues des observations qui sont corrigées et normalisées, attribue les contraintes d'entrée et les algorithmes optimisés de PlanetQuest.  

Produire des courbes de lumière, point par point

 

Star Summary (Sommaire des étoiles)

Ceci montre sous la forme d'une vignette, les informations mises à jour de l'étoile visée, y compris ses coordonnées, son nom, son statut, et d'autres informations.  Vous pouvez exporter les coordonnées de la cible vers votre télescope ou vers un logiciel d'observation (comme sur Celestia)

 

Stellar Neighborhood Explorer ( Exploration du voisinage stellaire)

Ce module permet aux utilisateurs d'explorer la région autour de l'étoile sur laquelle ils travaillent actuellement. Il emploie le RA et le DEC coordonnées utilisées pour s'orienter sur une carte stellaire navigable, vous donnant une occasion d'explorer le voisinage et de se renseigner sur les corps et les formations stellaires à proximité de cette planète.

Explorer le voisinage stellaire de votre cible

 

Stellar Classifier/Modeler (Classification/Modélisation stellaire)

C'est un rendu en temps réel de la courbe de lumière de l'étoile analysée sur des modèles au format 3D OpenGL.

 

Eclipsing Binary Classifier/Modeler (Classification/Modélisation du système binaire à éclipse )

Pareil que précédement , mais on se concentre uniquement sur la modélisation et le tracé des systemes binaires à éclipse

 

Light Curve Planetary Detector (Détecteur d'une courbe de lumière planétaire )

Une fois que vous aurez déssiné une courbe de lumière, vous l'emploierez pour observer un rendu en temps réel de la courbe de lumière de l'étoile en fonction de diffétents tests d'hypothèses grâce à l'interface 3D OpenGL.

 

Planet Finder (Découvreur de planètes)

Vous emploierez nos algorithmes pour traquer des planètes. Regardez comment Collaboratory se calibre automatiquement en fonction du type d'étoile et essayez toutes les combinaisons mathématiques possibles pour découvrir la planète qui pourrait tourner autour de cette étoile.

Détecteur planétaire et courbe de lumière en temps réel

 

Interact (Interactif)

Voyez qui est en train de travailler sur une étoile proche de la vôtre dans le ciel et entamez une discussion ! Vous pouvez rencontrer des amis alors que vous vous renseignez sur l'Univers. Créez des équipes scientifiques avec vos nouveaux amis.

 

Learn (Apprendre)

En savoir plus sur vos découvertes ! Qu'est-ce qu'une étoile Delta Scuti ? Qu'est-ce qu'une variable Céphéide ? Comment se forment les comètes ? Dans Collaboratory, les réponses sont à portée de clic.

 

Sky Spotting ( Repèrer dans le ciel)

Collaborez avec d'autres astronomes dans le monde pour détecter et rendre compte d'évènements astronomiques. Collaboratory facilite l'enregistrement de vos observations et le partage de vos découvertes avec le monde !

 

Run Your Own Experiments ( Lancer vos propres expériences )

Vous voulez rechercher des astéroïdes ? Des comètes? Des effets de lentille gravitationnelle ? Nous avons mis au point des algorithmes de base dans l'application Collaboratory. Vous changerez les variables et les associations comme vous le voudrez .

 

My Stats (Mes Statistiques )

Vous permet de visualiser votre progression et celle de votre équipe dans les statistiques.

 

Planet Formation Modeling ( Modélisation de la formation de la planète)

Expérience facultative qui vous permet d'exécuter des tests d'hypothèses en utilisant les modèles mathématiques donnés pour comprendre comment et pourquoi les planètes se forment. "Collaboratory" vous donne le degré de corrélation de vos modèles. Vous pouvez alors aider les scientifiques à apprendre comment et pourquoi les planètes se forment de cette façon!

 

Questions fréquement posées

Page d'origine de cette traduction

Voici une liste de questions qui nous sont fréquemment posées, avec leurs réponses :

 

Quand pourrais-je télécharger "Collaboratory" ?

Nous travaillons dur pour développer "Collaboratory" et pour pouvoir commencer un alpha-test interne. Nous projetons de mettre à disposition, pour un nombre limité de personnes, une version en alpha-test dès 2007, cette version deviendra disponible à tous vers la fin de l'année avec une version en beta-test. Vous pouvez nous aider en faisant un don !

Comment PlanetQuest peut-il trouver des planètes ?

Quand l'orbite d'une planète est alignée entre notre champ de vision et l'étoile, nous pouvons détecter le « transit » de la planète quand celle-ci croise le disque de l'étoile. De ce fait, nous détectons réellement l'ombre que la planète projette sur la Terre, elle entraine une légère baisse de la luminosité de l'étoile. Nous devons alors nous assurer que c'est une planète et non d'autre chose (l'atmosphère de la terre, une étoile à luminosité variable, le bruit des appareils-photos électroniques, etc.) qui peuvent également causer des diminutions de la luminosité de l'étoile. Nous appelons ce contrôle statistique « algorithme de détection de transit » ou pour faire court TDA ( "Transit Detection Algorithm" ). Nous ajouterons bientôt trois fois plus d'algorithmes de détection du transit d'une planète - un algorithme de détection du transit d'une planète devant une étoile double, un algorithme de détection planétaire du timing d'une éclipse d'une étoile binaire et un algorithme de détection d'une lentille gravitationnelle planétaire. En outre, nous développons un nouvel algorithme de détection SETI basé sur la théorie de l'information qui complètera les recherches existantes de SETI, notament SETI@home.

Quel est le pourcentage d'étoiles qui ont une planète qui tourne autour ?

Un peu moins de 1% des étoiles stables dans le voisinage solaire ont un système planétaire intérieur avec des planètes géantes. Cette statistique est le résultat d'un sondage effectué grâce à la méthode de vitesse radiale de détection de planètes extrasolaires. Les statistiques au sujet des planètes géantes externes (comme Jupiter) autour d'autres étoiles sont encore limitées, et encore personne n'a trouvé une planète de type terrestre autour d'une autre étoile de type solaire (étoile naine) (bien que des planètes de type terrestre ont été trouvées autour de pulsars, qui sont des étoiles géantes ayant explosé). En résumé, environ 1 étoile sur 100 possède des planètes intérieures géantes, et 7% de celles-ci ont une orbite spirale (sur une ligne entre la Terre et l'étoile) de sorte que nous puissions détecter leur transit. Plus l'étoile est petite, plus le transit est long, donc s'il existe de plus petites planètes , nous devrions être capables de les détecter autour de toutes les plus petites étoiles. Et il apparait qu'elles pourraient être beaucoup plus petites autour d'autres étoiles.

Qu'est-ce qui rend une planète habitable ?

Une planète est considérée comme habitable (notez que ceci ne signifie pas habité, mais qu'elle possède le potentiel pour être habitée) lorsque l'eau liquide peut persister pendant de longues périodes à sa surface, le matériel organique est facilement disponible, et si il y a une source d'énergie sure. Les étoiles naines ont de bonnes zones habitables circumstellaires (CHZs : circumstellar habitable zones ), des endroits où l'eau liquide peut perdurer pendant longtemps car ce sont des étoiles stables. Les étoiles géantes et supergéantes ont une luminosité qui varie trop rapidement pour avoir un bon CHZs. Une planète doit également avoir une orbite à la bonne distance de l'étoile (ainsi que pour la couverture atmosphérique créatrice de « l'effet de serre »), être assez grande pour réutiliser son atmosphère (autrement les gaz atmosphériques sont emportés par le vent solaire comme les produits chimiques dans la roche), et assez petite pour ne pas avoir accumulé une atmosphère énorme (comme Jupiter, Saturne, Uranus, ou Neptune dans notre système solaire). Il y a beaucoup d'autres facteurs mais ce sont ces 3 - une bonne étoile, une planète avec la bonne taille et la bonne distance par rapport à son étoile, et une atmosphère de bonne composition - qui sont principalement prises en considération.

Une étendue de zones habitables théoriques (zone bleue), selon le type d'étoile à gauche. Une naine rouge semblable à l'étoile Gliese 581 est située tout en bas à gauche.

 

Pourrais-je découvrir une planète ?

Oui. C'est le but principal de PlanetQuest, de rendre possible de réelles découvertes au plus grand nombre. C'est tout à fait différent de nous aider à faire des découvertes scientifiques - nous voulons que vous soyez le scientifique-astronome !

Si je découvre une planète, pourrais-je lui donner un nom ?

L'union astronomique internationale assigne des noms officiels aux planètes et aux étoiles; cependant, votre nom sera écrit dans le catalogue des découvertes PlanetQuest ( PlanetQuest Discoveries Catalog ) disponible sur internet. Ce catalogue classifiera les étoiles et/ou le découvreur de nouvelles planètes.

PlanetQuest pourra-t-il détecter d'autres Terres ?

Celà dépend de ce que vous entendez par « autres Terres ». Une planète de la taille de la Terre autour d'une étoile de type solaire est (pour le moment) uniquement discernable depuis l'espace, et la méthode du transit sera la méthode utilisée par une prochaine mission avec le télescope spatial Kepler de la NASA qui sera en mesure de détecter de telles planètes. Cependant, les télescopes de PlanetQuest (de 2 mètres de diamètre) seront assez grands pour détecter la lumière de beaucoup d'étoiles faibles. (Ces étoiles faibles sont petites - environ un centième de la luminosité de notre Soleil - et sont appellées « naines rouge » ou « Naines M »). Ces étoiles faibles sont plus petites que le Soleil - un peu moins d'un vingtième du périmètre du disque solaire. Si une mite vole devant un projecteur, l'obscurcissement relatif est très faible. Mais si elle vole devant une lampe-torche, l'obscurcissement relatif sera beaucoup plus grand. Ainsi, quand une planète de taille donnée (mite) transite (vole) devant une étoile de taille solaire (projecteur), il faut beaucoup plus de précision pour observer un changement lié au transit de la planète devant une étoile de ce type (mite devant le projecteur) que devant une naine rouge (lampe-torche). Ainsi, nous pourrons détecter des planètes de la taille de la Terre autour des plus petites étoiles que nous pourrons observer. Si ces planètes sont découvertes dans la zone habitable circumstellaire (qui est beaucoup plus courte que la distance Terre-Soleil), alors nous - ou plutôt, vous, les découvreurs - aurons une perspective passionnante : une planète potentiellement habitable !

D'où viennent les images d'étoiles ?

Nous employons un grand appareil-photo électronique (semblable aux CCD de nos appareils-photos numériques, à la seule différence qu'ils ont une meilleure précision dans l'enregistrement de la lumière) au centre de nos télescopes pour enregistrer la lumière qui a voyagé entre 4 et 30.000 années-lumière de sorte que nous puissions enregistrer un changement de la luminosité lié à tout transit planétaire. Nous devons corriger chacune des images d'étoiles du fait des effets atmosphériques de la terre, et des effets électroniques provoqués par notre équipement, et nous convertissons le temps où l'image a été prise au temps au centre du soleil (ceci s'appelle le jour julien héliocentrique ou HJD) de sorte que nous puissions comparer la durée des transits pris à différents stades de l'orbite terrestre autour du soleil (sans cette correction, on aurait dû être éteint près de 17 minutes).

Qu'est-ce qu'une courbe de lumière?

La courbe de lumière d'une étoile est un graphe de sa luminosité en fonction du temps. La majeure partie du temps, celle-ci est donnée dans « des grandeurs différentielles », c'est à dire la variation de la luminosité d'une étoile donnée comparée à d'autres étoiles stables du même type (la « norme ») et photographiée ( électroniquement) au même moment. La courbe de lumière est corrigée pour les étoiles de différentes couleurs, le temps précis, et pour tous les effets instrumentaux ; de sorte que toutes les variations de luminosité restantes soient dues à l'étoile elle-même - ou à une planète satellisée par cette étoile.

Qu'est-ce que SETI optique ?

SETI radio (recherche d'intelligence extraterrestre) est un effort qui a pour but de détecter des signaux radio à bande étroite. Rien d'autre que la technologie (c'est à dire, une station radio) peut produire des signaux à bande étroite, ce sont ces signaux pour lesquels vous devez tourner votre bouton radio d'un tour ou de deux. SETI optique emploie le même raisonnement, ici encore, seule la technologie peut produire des pulsations lumineuses d'un milliardième (nano) de seconde (bien que les étoiles peuvent s'effondrer pour faire un pulsars millisecondes qui peut clignoter mille fois par seconde). Comme PlanetQuest n'utilisera que la lumière rouge de l'étoile pour détecter le transit des planètes devant les étoiles, nous projetons de dédoubler le faisceau de lumière bleue et de l'envoyer à nos détecteurs de diode nanoseconde pour voir dans le même temps s'il n'y a pas une de ces étoiles qui émettrait vers nous des impulsions d'un milliardième de secondes. Ainsi vous, le chercheur de planète, rechercherez en même temps des planètes et des technologies extraterrestres !

Que sont les étoiles variables ?

Environ 15 à 20% des étoiles dans le ciel ont une luminosité qui varie sensiblement, et il existe environ 200 types de ce genre d'étoiles. Certaines peuvent être employées pour mesurer les distances à travers la galaxie, une partie pour mesurer directement la taille des étoiles, une partie pour étudier la stabilité des étoiles, une partie pour étudier la naissance d'étoiles, et il existe beaucoup d'autres utilisations possibles. N'importe quelle découverte d'un type particulier d'étoile réalisée par un chercheur de planète sera d'un grand secours pour la communauté astronomique. Que signifie la découverte d'une étoile stable? C'est également intéressant, puisque la stabilité des étoiles (c'est-à-dire, des étoiles non significativement variables) signifient qu'elles auront potentiellement des zones habitables circumstellaires (CHZs), ce qui est également formidable !

Qu'est-ce qu'un algorithme de détection de transit ?

L'algorithme de détection du transit (ou TDA) est un calcul statistique de la présence d'une planète dans la courbe de lumière d'une étoile (la courbe de lumière est un graphe de la luminosité de l'étoile sur une durée donnée). Il emploie des modèles pour différents types d'étoiles et les compare à la courbe de lumière des étoiles non classifiées pour voir laquelle des deux séries est la meilleure. Il procède alors à la comparaison des modèles de transits possibles de planètes (en faisant varier la taille de planète, la période orbitale, et la phase orbitale - à quel stade de son orbite se trouvait la planète par rapport au moment ou nous avions commencé à l'observer, parfois appelée « époque » orbitale) pour voir laquelle des deux séries est la meilleure, s'il y en a une. Ainsi, quand nous avons une planète candidate, nous pouvons évaluer avec quelle fiabilité nous pouvons affirmer que c'est une planète (appelée le niveau de « confiance »). Pour compléter nos observations, nous utilisons le taux « de fausse alarme  » - qui consiste à évaluer à quel point nous sommes dupés par le fait de penser qu'une planète est présente alors qu'il n'y en a pas. Ce nombre devrait être aussi petit que possible et la limite de fiabilité devrait être la plus élevé possible. C'est celà qui nécessite une grosse puissance de calcul informatique.

Qu'est-ce que le catalogue d'étoiles Planetquest ?

Le catalogue d'étoiles PlanetQuest c'est l'endroit où vous entrez dans l'histoire en tant que véritable astronome découvreur. Les astronomes, les astrophysiciens, les astrobiologistes, et les historiens de la science sauront que vous étiez le premier à explorer et classifier une étoile particulière. Ainsi que ceux d'entre vous qui auront l'honneur de découvrir de nouveaux mondes. Le catalogue d'étoiles enregistrera toutes les découvertes de sorte que non seulement la communauté astronomique professionnelle saura qui a fait ces découvertes, mais vous découvrirez également les découvertes réalisées par vos amis. Beaucoup de ces découvertes seront importantes pour la communauté scientifique au cours des siècles à venir.

Où est situé le centre de décision de PlanetQuest ?

Le centre de décision de PlanetQuest est situé dans la Baie de San Franciso. Notre réseau de télescope inclut actuellement le plus ancien télescope professionnel au monde (le télescope Crossley de 0.9 mètre de l'observatoire Lick), un télescope d'un mètre à Siding Spring en Australie (été 2005), l'observatoire d'Étude permanente du ciel dans les îles Canaries (PASS: Permanent All Sky Survey) , et le télescope Vulcan South au Pôle Sud. Nous avons également invité à nous rejoindre un consortium d'observatoires du Calar Alto Observatory dans le Sud de l'Espagne ainsi que deux télescopes de l'observatoire Cerro Tololo Inter-American au Chili.

Qui sont les personnes derrière PlanetQuest ?

Voir la section « people ». Les principales personnes sont des astronomes experts dans la détection de planètes extrasolaires, des ingénieurs experts dans les statistiques de détection de signal, des informaticiens experts du calcul partagé, des éducateurs experts pour faire apprendre la science tout en s'amusant, et des hommes d'affaires qui nous appuyent dans la création d'un observatoire mondial et d'un système d'éducation.

Où puis-je poser mes questions à PlanetQuest ?

Envoyez vos questions à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et nous y répondrons dans notre FAQ. Elles seront listées ici et accessibles par une recherche de mot-clé.

Comment puis-je rester au courant sur les progrès de PlanetQuest ?

S'inscrire à notre newsletter des amis de PlanetQuest ! Nous vous enverrons les dernières nouvelles et informations, comme sur notre page internet.

PlanetQuest fonctionnera-t-il pour autre chose que les étoiles ?

PlanetQuest fonctionnera seulement pour les étoiles, si nous manquons d'enthousiasme pour regarder les cieux - peu probable ! Nous projetons d'ajouter autant de télescopes que nécessaire pour maintenir PlanetQuest à un niveau tel que chaque terrien qui désire participer puisse prendre part à cette exploration des cieux. Il y a assez d'étoiles pour dépasser largement le nombre d'humain sur Terre ; nous aurons juste besoin de télescopes pour fournir assez de travail à calculer et continuer l'aventure. Contactez nous sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour plus d'informations et regardez ce dont nous avons besoin si vous voulez faire un don.