Membres à l'honneur: titidestroy () | Jejj () | skwthegreat () | [AF>Belgique]Mamouth () | [AF>libristes] overclockman () | fzs600 () | olivier () | LeChat51X () | zelandonii () | modesti () | Lucas Scartazzini (40 000) | ticai (5 000 000) | John (6 000 000) | sauvagemaxim (300 000) | picca.rmh (200 000) |

WCG, Recherche médicale sur la leishmaniose

Les chercheurs ont identifié des protéines clés dans la lutte contre la leishmaniose 

par: Dr. Carlos Muskus López coordinnateur, biologiste moléculaire et expert computationnel, PECET Université d'Antioquia.

8 mars 2016 

traduction: Ouser    Relecture : Elgrande

 

Récapitulatif

Dans cette mise à jour du projet, le Dr Carlos Muskus présente la découverte de trois protéines importantes pouvant aider à trouver de meilleurs traitements pour une maladie négligée, qui frappe des millions de personnes chaque année.

 

 

Les phlébotomes, tel que la sous-espèce papatasi  représentée ci-dessus sont responsables de la propagation de la leishmaniose.

 

La leishmaniose, qui est l'une des maladies tropicales les plus négligées dans le monde, infecte plus de 2 millions de personnes dans 97 pays. Il n'y a aucun vaccin disponible pour prévenir la maladie et les traitements peuvent provoquer des effets secondaires graves, y compris la mort. En outre, des parasites endémiques résistants aux médicaments posent des problèmes majeurs dans de nombreux pays . Pour ces raisons, il y a un besoin urgent de nouveaux, sûrs et peu coûteux composés médicamenteux.

Depuis notre dernière mise à jour en juillet 2015, nous avons progressé dans plusieurs domaines clés: 

1) nous procédons à des recherches plus poussées sur les résultats de la recherche de médicaments contre la leishmaniose, qui a identifié trois protéines importantes.

2) nous sommes entrain de publier et de présenter nos résultats.

3) nous planifions une deuxième phase du projet, qui se retrouvera sur le World Community Grid.

 

Recherche actuelle du laboratoire

Comme mentionné dans notre précédente mise à jour, nous avons effectué des tests in vitro sur 10 composés médicamenteux lesquels basés sur les résultats de recherche de médicaments contre la leishmaniose ont montré leur efficacité . Quatre de ces composés ont montré de bons résultats. Nous mettons en place de nouvelles expériences pour confirmer ces résultats et nous avons commandé plusieurs composés qui devraient arriver dans quelques semaines, date à laquelle nous pourrons commencer la prochaine série de tests.

Nous avons également identifié trois protéines ayant des succès avec plusieurs composés médicamenteux de notre bibliothèque. Nous allons nous référer à ces trois protéines 1, 2 et 3 jusqu'à ce que nos résultats soient publiés. Fait intéressant, ces protéines avaient précédemment été identifiées comme cibles médicamenteuses possibles, aussi bien chez l'homme ou sur des micro-organismes.

Dans notre test initial, un des composés de médicament a été une réussite par le dépistage d'amarrage contre la Protéine 1. Nous planifions de tester les composés les plus prometteurs dans des expériences in vitro. Si nous obtenons des résultats semblables, nous planifierons d'exécuter in vivo des expériences.

 

Proposition et recherche de financement

Récemment, nous avons complété une offre pour une étude afin de démontrer que l'effet d'anti-leishmanial d'un composé particulier était possible par l'inhibition de la protéine 1. Notre proposition a été soumise à l'agence de financement Colombienne principale, Colciencias, en collaboration avec le docteur Cristina Nonato de l'Université de Sao Paulo. Le laboratoire du docteur Nonato a produit la protéine recombinante. Trouver un financement pour notre travail est un défi, mais une fois que nous obtiendrons le financement pour cette étude, nous installerons des essais enzymatiques pour continuer à étudier l'interaction entre la Protéine 1 et le composé particulier.

 

Présentation et publication de nos résultats

Les découvertes de la phase 1 ont été présentées par Rodrigo Ochoa, un des membres de l'équipe de recherche, au XVI Congrès de l'Association colombienne de Parasitologie et de Médecine tropicale, qui s'est tenue à Santa-Marta, en Colombie, en octobre 2015. Lors de cet événement, Rodrigo a présenté les découvertes du projet avec les résultats de tests in vitro obtenus jusqu'à présent. Nous avons produit un article décrivant les résultats les plus pertinents du projet et il est actuellement passé en revue par chaque auteur. Nous espérons soumettre celui-ci à un journal international dans quelques semaines. Une fois que l'article sera publié, nous en partagerons les détails sur le World Commmunity Grid. Et après la publication, nous avancerons avec la deuxième phase de ce projet sur WCG, pendant laquelle nous analyserons les résultats de la phase 1.

 

Nouvelles de l'équipe

Rodrigo Ochoa, membre de l'équipe, a obtenu deux bourses, l'année dernière, pour se rendre à un atelier et un congrès. Il a participé à un atelier : " Bio-informatique : Méthodes Informatiques intervenant dans les systèmes moléculaires et biologiques " à Trieste, en Italie au Centre International pour le génie génétique et Biotechnologique.Et il a également participé à la Conférence latino-américaine de modélisation mathématique des systèmes Biologiques à l'Université de Buenos Aires en Argentine.

Nous sommes très reconnaissants envers les volontaires du WCG, qui ont participé à la phase 1 de ce projet. Nous sommes enthousiasmés pour commencer à planifier  la phase 2, après que les résultats de la phase 1 seront publiés et nous avons l'espoir que vous continuerez à nous soutenir dans notre recherche afin de se rapprocher de la suppression de la  leishmaniasis.

 

article source: https://secure.worldcommunitygrid.org/about_us/viewNewsArticle.do?articleId=468