Membres à l'honneur: [AF>EDLS]zOU () | [AF>France>Est>Franche-Comte]trollfarceur () | [AF>Occitania] Fm82290 () | Deep Orange () | de koi je me mele () | alexi () | Joan X () | Harun OKMEN () | Zzabur () | lunetoile () | [AF>France] Super Dupont () | GNN-PPNN () | Maxence van Lede () | JackTheSkipper () | Vindixt () | [AF] Romuald () | momo653 () | [AF>IJV] charly-charlo () | Kev Desktop () | Maxence van Lede () | [AF>Occitania]franky82 () | chezwam (10 000) | Weepangel (90 000) | Coni (10 000) | draikenshell (20 000) | Yoann Le Saux (30 000) | alexi (20 000) | Jkle (5 000 000) | philippe12 (900 000) | AlainV (700 000) | Hettyk (10 000) | ManonL (20 000) | Florian (400 000) | Mattsuki (200 000) | funha (10 000) | [AF>France>Est>Champagne-Ardenne>Haute-Marne]_OLIVIER Sebastien (5 000 000) |

Nouveau projet WCG

Halte à la tuberculose

traduction: JérômeC    relecture: Elgrande et Fansyl 

 

La tuberculose (TB) est une des maladies les plus dangereuses au monde, elle a tourmenté les humains depuis des milliers d'années. Environ un tiers de la population mondiale est actuellement infectée, avec 1,5 millions de personnes qui en sont mortes seulement en 2014, l'Organisation mondiale de la santé classe désormais la tuberculose aux côtés du VIH comme une des maladies infectieuse les plus mortelles dans le monde. Grâce à l'aide du projet "Halte à la tuberculose", les chercheurs utilisent le World Community Grid pour aider à combattre cette maladie mortelle.

Contexte

Mycobacterium tuberculosis est un tueur lent, restant souvent en sommeil pendant de longues périodes de temps avant de saisir l'occasion de se transformer en tuberculose active. Une mauvaise nutrition, la vieillesse ou un système immunitaire affaibli peuvent tous précipiter l'apparition d'une tuberculose active. C'est une maladie aéroportée, la propagation d'une personne à une autre se fait le plus souvent par l'intermédiaire d'une gouttelette de toux entrant dans les poumons de quelqu'un. Les symptômes peuvent commencer par de la toux, une perte de poids et de la fièvre, se développant en une difficulté à respirer et des crachats de sang, et cela peut se propager à d'autres organes.

Problème

Bien qu'un vaccin et plusieurs médicaments aient été développé pour lutter contre la tuberculose, la bactérie de la tuberculose a développé une résistance aux traitements disponibles. Le traitement médicamenteux peut durer jusqu'à deux ans, mais lorsque les patients le suspendent ou l'interrompent les bactéries peuvent développer une résistance. Ceci, ainsi que la disponibilité difficile des médicaments, et un risque accru d'infection pour les patients atteints du VIH dont le système immunitaire est affaibli, ont tous contribué à une résurgence de la maladie. Près de la moitié des cas européens sont maintenant résistants à au moins un médicament, et 4% de tous les cas dans le monde entier sont résistants à une combinaison de médicaments.

Solution proposée

La bactérie a une couche inhabituelle qui la protège de nombreux médicaments et aussi contre le système immunitaire du patient. Parmi les graisses, les sucres et les protéines de cette couche, la bactérie de la tuberculose contient un type de molécules grasses appelées acides mycoliques. "Halte à TB" utilisera l'énorme quantité de puissance de calcul offerte par les membres du World Community Grid pour simuler le comportement de ces molécules dans leurs nombreuses configurations pour mieux comprendre comment elles peuvent offrir une protection aux bactéries de la tuberculose. Les scientifiques espèrent utiliser les informations obtenues pour finalement développer de meilleurs traitements pour cette maladie mortelle.

 

Lien du projet sur le site de WCG: http://www.worldcommunitygrid.org/research/hst1/overview.do