Membres à l'honneur: [AF>2TF]Rick () | [AF>Libristes] Kether () | Dao Heng Liu () | kdrt () | [AF>FRANCE>EST>ALPES] maxxub () | [AF>libristes] overclockman () | [AF>Quebec]MDodier () | JEROMINATOR (200 000) | JPBonnefoy (20 000) | Tagadaben (40 000) | popy (4 000 000) |

Nouvelles de MilkyWay@home

 

Milkyway logo

article traduit et résumé par Maugou, relecture Ouser.

Nouvelles du groupe de recherche HEIDI JO NEWBERG

Éclairages de l'année académique 2014/2015

Recherche financée par le public:


Nous avons commencé l'année avec une campagne de collecte de fonds, et nous avons récolté 48 193,40$ pour maintenir MilkyWay@home opérationnel pour 2015! C'est un résultat vraiment fantastique, et nous avons une dette de reconnaissance envers ceux d'entre vous qui ont permis le maintien de la recherche. Comme promis, je fournis les comptes de l'utilisation de ces fonds à cette adresse: 2014 Accounting. Les réussites sont mentionnées dans cette lettre ainsi que nos liens sociaux et site web.

Malheureusement, la situation du financement a empiré cette année. Le Prof. Newberg a perdu tous ses financements de recherche fédéraux, et doit mener une campagne encore plus désespérée pour continuer à faire tourner MilkyWay@home et analyser les données de l'enquête chinoise LAMOST. MilkyWay@home est une ressource de calcul d'un demi PetaFLOPS alimentée par 25000 personnes dans le monde. Elle (ndt: la ressource wink) s'est développée pendant ces dix dernières années. Elle nous permet d'apprendre la distribution des étoiles dans le halo stellaire de la Voie Lactée, et bientôt elle servira à mesurer la distribution de la matière noire dans la Voie Lactée. Newberg est à la tête du projet clé Structures du halo stellaire LAMOST et dirige un groupe de neuf astronomes étasuniens, qui ont accès aux données de ce projet clé de la Chine pour leur contribution dans la conception de l'étude et de l'infrastructure scientifique. L'enquête LAMOST a collecté le spectre de six millions d'étoiles de la Voie Lactée et va continuer pendant deux ans à collecter encore plusieurs millions de spectres stellaires.

Distinctions internationales:

Cette année Prof. Newberg a partagé le Prix de physique fondamentale, comme membre du projet Supernova Cosmology, pour la découverte de l'accélération de l'univers (énergie noire). C'est un prix de 3 millions de dollars qui a été partagé entre les cinquante membres des deux équipes internationales qui ont fait cette découverte en 1999. Newberg a donné sa part (32 787$) à son groupe de recherche, pour financer ses étudiants diplômés. Au cours de l'année passée, Newberg a également été nommée Highly Cited Researchers (Most Influential Scientific Minds) 2014 par Thompson Reuters.
Cette liste inclut autour de 1% des chercheurs les plus cités en science spatiale.


Comme des vagues dans le disque de la Voie Lactée:

Newberg apparait dans les nouvelles internationales pour la découverte que le disque d'étoiles de la Voie Lactée n'est pas plat mais plutôt ondulé. De notre position dans la galaxie, si nous regardons dans une direction opposée au centre de la Voie Lactée, le disque stellaire parait osciller de haut en bas! Ceci signifie que le disque d'étoiles s'étend bien plus loin que nous le pensions auparavant, et explique également pourquoi il parait y avoir des anneaux d'étoiles au-delà de l'extrémité du disque. Lorsque nous regardons vers l'extérieur, il semble que le nombre d'étoiles (dans le disque supposé plat) chute rapidement, et puis plus loin, lorsque le disque ondule vers le haut, il semble y avoir un anneau d'étoiles. Nous comprenons maintenant que la galaxie ne s'arrête pas là, mais que le disque ondule à notre portée de vue puis hors de portée. Plus de 50000 personnes ont regardé la vidéo youtube de 20 minutes pour en savoir plus. Nous avons également posté une conférence de 50 minutes pour les astronomes et une vidéo d'une minute pour les enfants.

 

Mises à jour de MilkyWay@home:


Jake Weiss et Sidd Shelton ont été très occupés cet été à mettre à jour nos deux applications MilkyWay@home; separation (qui détermine la densité de distribution des étoiles dans le halo stellaire de la Voie Lactée) et n-body (qui pourrait un jour déterminer la distribution de la densité de la matière noire dans le halo de la Voie Lactée, mais qui pour l'instant mesure la quantité de matière noire dans la galaxie naine originale qui a été "déchirée" par la gravité de la Voie Lactée en un long ruban d'étoiles. Allez voir la page science pour plus d'informations.
Nous avons récemment montré que notre nouvel algorithme MilkyWay@home (appelé "modified fit" pour des raisons obscures) est capable de déterminer correctement la distribution de la densité dans un jeu de données test que nous avons créé pour s'assurer qu'il fonctionne. L'algorithme amélioré comprend une représentation plus précise de la distribution de luminosité des étoiles au point de sortie de la séquence principale (ndt: à court de carburant, en passe de devenir des géantes rouges) que nous utilisons pour suivre la densité stellaire. Nous prévoyons maintenant d'utiliser cet algorithme sur des données réelles venant du SDSS pour cartographier la distribution des étoiles du halo stellaire de la Voie Lactée. Les détails techniques se trouvent dans ce blog.

Nous avons découvert que notre méthode n-body pour générer des galaxies naines était défectueuse, entrainant l'instabilité de galaxies simulées que nous jetions dans la Voie Lactée (pour être déchirée en flux ondulatoires, raz-de-marée, dans la simulation. Sidd a complétement réécrit le code de simulation des galaxies et l'a testé rigoureusement. Avec le nouveau code, nous avons pu à nouveau montrer que MilkyWay@home peut trouver la masse de la matière noire dans la galaxie naine originale que nous plaçons dans la simulation, en observant seulement la distribution des étoiles qui sont emportées à travers l'espace à la fin de la simulation. Maintenant nous devons trouver à quel point ce résultat résiste au fait de ne pas connaître exactement la forme de la Voie Lactée ni le trajet de la galaxie naine qui a traversé la Voie Lactée. Si ça fonctionne, ce sera incroyablement important. Voyez le blog développeur pour plus de détails techniques.

 

La matière noire est-elle faite d'axions?

Pierre Sikivie est un théoricien de physique des particules très respecté. Il croit que, si la matière noire est faite d'une particule appelée axion, alors la distribution de la matière noire inclurait des anneaux dans le plan du disque de la Voie Lactée. Nous avons entrepris de comprendre si ceci est acceptable, compte-tenu de ce que nous savons de la structure de la Voie Lactée - et nous avons trouvé que ça l'est! Julie Dumas a rassemblé les pièces du modèle axion, et montré qu'elles sont très similaires aux modèles courants de distributions de la matière noire que nous utilisons pour modéliser la Voie Lactée. C'était cohérent avec la distribution des étoiles dans des effets de marées galactiques connus. Cependant, nous n'avons pas pu trouver de preuve pour ou contre la présence d'anneaux de matière noire. Il y a toujours plus à apprendre!

 

Note: Pour les anglophones convertis smile , voici l'article complet:  http://milkyway.cs.rpi.edu/milkyway/fundraising_docs/MilkyWayNews.pdf