Le vol des suites de Syracuse se termine précocement

Suite de Syracuse du nombre 27 (durée de vol : 111)
Suite de Syracuse du nombre 27
(durée de vol : 111)

Markus, l'administrateur du projet 3x+1@home, vient d'annoncer l'arrêt prématuré de la recherche de suites de Syracuse aux durées de vol record. La création de nouvelles unités sera stoppée dès vendredi 14 novembre, mais les résultats pourront encore être retournés pendant un long moment. Les pages internet du projet resteront en ligne pour que tout le monde puisse visionner et télécharger (à venir) les résultats du projet.

La raison avancée est la même que pour les autres projets qui ont été stoppés ou suspendus au cours de ces derniers mois (la liste est longue : Riesel Sieve, le problème du voyageur de Commerce, Eternity2.net, Project Neuron, Ramsey@home, Depspid, Chess960), c'est à dire le manque de temps et de ressources. Il extrêmement difficile de gérer seul et sur ses temps libres un projet de calcul partagé. La recherche 3x+1@home avait officiellement été lancée sur BOINC, le 18 février 2008, par markus l'administrateur du site de statistiques allprojectstats.com. La dernière annonce du projet avait eu lieu le 29 septembre avec la découverte d'une durée de vol de 2359 pour le nombre 2.361.293.168.535.921.170.175. L'unité avait été calculée en 2 heures par [B^S] Ralfy de l'équipe Boincsynergy.

En mathématiques, on appelle suite de Syracuse, une suite d'entiers naturels définie de la manière suivante :

On part d'un nombre entier plus grand que zéro ; s’il est pair, on le divise par 2; s’il est impair, on le multiplie par 3 et on ajoute 1. En répétant l’opération, on obtient une suite d'entiers positifs dont chacun ne dépend que de son prédécesseur.

Les graphiques font penser à la chute chaotique d'un grêlon ou bien à la trajectoire d'une feuille emportée par le vent. De cette observation est né tout un vocabulaire imagé : on parle ainsi du vol de la suite.

On définit le temps de vol comme le nombre d'étapes nécessaires à la suite pour atteindre le nombre 1 (le sol)